Les avantages du vrai thuya

Les avantages du bois de thuya

feuille de cedreDonc, le vrai thuya permet d’obtenir plus de beauté et de polyvalence que les matériaux artificiels. La plupart des gens sont d’accord sur ce point. Cependant, on ne peut pas se contenter de parler de beauté. Il y a beaucoup d’autres considérations avantageuses à prendre en compte pour se décider. Quand les propriétaires de maison choisissent le bois naturel plutôt que ses substituts synthétiques, ils font en fait une grande faveur à la planète. Ainsi qu’à leur compte en banque personnel. En effet, des études indépendantes ont déterminé que le bois était plus performant que l’acier, le béton et les matériaux composites. Surtout dans les catégories suivantes :

La dépense en énergie

Les produits en bois nécessitent beaucoup moins d’énergie à produire que le béton ou l’acier. Du moins, c’est ce que dit une étude indépendante. Elle a comparé la quantité d’énergie nécessaire pour obtenir, fabriquer, transporter et installer des matériaux de construction. Cela concernait des maisons identiques à armature en bois, en acier et en béton. Ces découvertes prouvent définitivement que, d’un point de vue environnemental, le bois est supérieur aux matériaux alternatifs. De plus, comme le bois possède des propriétés thermales naturelles, il économise plus d’énergie. Et il a de bonnes capacités en termes de chauffage et de rafraîchissement des maisons.

Les capacités de recyclage

Comme le bois est le seul matériau de construction renouvelable du monde, il peut non seulement se recycler mais aussi se régénérer. En fait, les producteurs de bois ont remplacé les arbres coupés avec une réelle assiduité. A tel point que, dans les quelques dernières décennies, les forêts d’Amérique du Nord ont en fait gagné 20 % en taille depuis 1970. A l’inverse, les matériaux artificiels ne peuvent pas être décomposés ou renouvelés et, tout ce dont ils favorisent la croissance. Ce sont les décharges et les trous dans la couche d’ozone.

L’impact sur l’environnement

La fabrication de produits en bois dégage beaucoup moins de toxines et de gaz à effets de serre que les principaux matériaux artificiels. Ce qui signifie donc que le bois a un impact minimal sur la qualité de l’air et de l’eau. C’est surtout vrai quand on le compare à la fabrication de l’acier recyclé. De plus, la régénération des forêts crée plus d’arbres. La pousse est ainsi bonne pour l’environnement. Parce que les arbres absorbent le dioxyde de carbone et dégagent de l’oxygène.

Réduire la consommation en énergie pendant la vie d’utilisation du bâtiment

Un tiers de l’énergie utilisée en Amérique du Nord est utilisée pour chauffer, rafraîchir et faire fonctionner les bâtiments où nous habitons et travaillons. La plus grande partie de l’énergie est produite à partir de combustibles fossiles non-renouvelables qui produisent des gaz à effets de serre. Réduire la consommation en énergie dans un bâtiment diminuera alors son impact sur l’environnement. Cela peut se faire en installant de l’éclairage à énergie basse et des systèmes de ventilation passive. Ou alors en réduisant les besoins en chauffage et en rafraîchissement des bâtiments. Les matériaux et la construction d’un bâtiment ont un impact significatif sur la la réduction des besoins en chauffage et en rafraîchissement.

Le bois a une très bonne valeur isolante par rapport aux autres matériaux. Les tests en laboratoire menés au National Research Council du Canada et au Oak Ridge National Laboratory montrent qu’un encadrement en métal léger réduit significativement la résistance thermique effective, aussi appelée le coefficient R, d’un assemblage de mur. Cela augmente la consommation en énergie (Figure 1). La construction à armature en bois est facile à isoler en respectant des normes élevées. C’est pourquoi plusieurs assemblages à armature en bois ont été conçus pour utilisation en région arctique.

La construction à armature de bois peut facilement s’adapter à toutes les exigences du code de l’énergie. Cela signifie que les maisons, les bureaux, les écoles et les autres bâtiments commerciaux et industriels à armature en bois peuvent réserver l’usage de l’énergie à un chauffage et à un rafraîchissement modérés.

Bar Chart Thermal Resistance of Wall Components Materials

Si vous voulez des informations plus détaillées sur les avantages énergétiques du bois, lisez l’article suivant : La performance thermale des assemblages à armature légère .

Minimiser la pollution extérieure et les dommages environnementaux

maison en bois de cedre avec jardinQuand on évalue l’impact sur l’environnement de la conception de bâtiment, il faut prendre en considération l’impact sur la qualité de l’air, de l’eau et du sol. Cela inclut dans un premier temps la réduction des déchets de construction comme les eaux usées, les déchets solides et les produits chimiques. Mais aussi la réduction de la pollution provoquée par la fabrication des matériaux utilisés dans le bâtiment.

Toutefois, les concepteurs ont du mal à déterminer si les matériaux qu’ils choisissent provoquent une pollution de l’air ou de l’eau pendant leur extraction, leur fabrication et leur transport. En effet, ces choses-là se produisent loin du projet. Même si les concepteurs sont conscients du fait que la fabrication de béton crée des émissions de CO2 et que la fabrication d’acier mène au dégagement de produits toxiques dans l’eau, ils ne connaissent aucun moyen d’évaluer ces effets. L’analyse du cycle de vie est une science nouvelle. Elle évalue et permet aux concepteurs de comparer l’effet que les matériaux ont sur l’environnement pendant leur durée de vie.

L’institut des matériaux durables

Au Canada, l’Institut des Matériaux Durables ATHENA™ a mis au point des bases de données et un programme informatique pour évaluer l’impact sur l’environnement de bâtiments entiers et d’assemblages de bâtiments. Aux États-Unis, le gouvernement fédéral a financé la première phase d’un projet, dirigé par l’Institut des Matériaux Durables ATHENA™, pour qu’on mette au point un inventaire de cycle de vie pour une gamme de matériaux comprenant des matériaux et des produits de construction. La seconde phase du projet est maintenant en cours.

La recherche sur le cycle de vie menée par ATHENA™ a prouvé ce que les concepteurs savaient intuitivement et ce qui a été démontré dans le cadre d’études similaires en Europe. Pour minimiser la pollution externe de l’air, de l’eau ou du sol, le bois surpasse de loin les autres matériaux. Les recherches ont démontré que l’utilisation du bois agit sur :

  • Les émissions de gaz à effet de serre
  • La pollution de l’air et de l’eau
  • La réduction des déchets solides dérivés

Dans la section suivante, « Une approche de la conception de la construction en fonction du cycle de vie », vous apporte d’autres explications. Elle explique aussi pourquoi les produits de construction en bois ont l’impact le plus bas sur l’environnement.

Réduire l’énergie intrinsèque et l’épuisement des ressources

L’énergie intrinsèque inclut toute l’énergie, directe et indirecte, que l’on utilise pour extraire, fabriquer, transporter et installer les matériaux. Ce principe a pour but la réduction de la consommation en énergie. Non seulement pendant la durée de vie, qui a tendance à être contrôlée par le concepteur, mais aussi lors de la production des matériaux. C’est un autre domaine où l’analyse du cycle de vie peut fournir les informations qu’il faut pour prendre des décisions en connaissance de cause.

La fabrication du bois utilise très peu d’énergie. Donc, même si on peut l’apporter au chantier de l’extérieur, l’énergie intrinsèque sera normalement inférieure à celle du béton produit localement. Les comparaisons de cycle de vie démontrent que le bois a une énergie intrinsèque faible et qu’il est un excellent choix en matière de réduction des dépenses énergétiques.

Ce principe inclut aussi la réduction de l’épuisement des ressources en minimisant la quantité de ressources que l’on utilise. Et, en particulier, la quantité de ressources non-renouvelables que l’on utilise.

Bois de Thuya et durabilité

Le bois est le seul matériau de construction important et renouvelable. Les forêts gérées de manière durable du Canada permettent d’utiliser une grande quantité de bois. Les produits en bois fabriqués selon ces dernières techniques utilisent des espèces à pousse rapide. Cela permet de produire des produits très solides. Ainsi, elles ne nécessitent pas l’utilisation de poutres de grande dimension pour satisfaire les besoins de construction. De plus, les systèmes de construction fabriqués par l’homme comme les treillis permettent d’obtenir des portées libres plus grandes tout en réduisant la quantité de matériau nécessaire.

Le bois est aussi durable, ce qui signifie que les matériaux dureront longtemps sans avoir besoin qu’on les remplace. Les églises norvégiennes et les temples japonais tiennent debout depuis mille ans. En Amérique du Nord, il existe de nombreux exemples de bâtiments historiques en bois datant du 16ème siècle et ils sont encore debout. Même les fondations de l’Empire State Building reposent sur des poteaux en bois !

En fait, non seulement le bois dure. Mais il existe de nombreux exemples de nouveaux bâtiments qui utilisent du bois qui a été récupéré sur des bâtiments déclassés. En matière de réduction de la consommation de matériaux, c’est ce qu’on peut faire de mieux. Mais même l’utilisation de nouveau bois donne un avantage significatif sur les autres matériaux. Le bois est le seul matériau de construction important et renouvelable. Et c’est pour cela que la surface forestière du Canada est encore importante après 150 ans de prélèvement. Le bois est naturel, biodégradable, recyclable. Sans compter qu’il vient des forêts gérées de façon durable du Canada.

Minimiser la pollution interne et les effets nocifs pour la santé

Ce principe de la construction verte se préoccupe de savoir si l’environnement intérieur est sain.

Hand holding a plant in soilLe bois est un matériau naturel et la construction en bois a fait ses preuves depuis plus d’un siècle. Il peut servir à une application fonctionnelle. Il sert aussi souvent de matériau de finition à cause de sa beauté. Par exemple, la construction à armature de bois offre un potentiel architectural étonnant. Les parquets en bois sont connus pour bien vieillir et pour minimiser l’accumulation de poussière et de microbes. De plus, les produits manufacturés en bois que l’on utilise pour le gainage et pour les poutres et les solives sont fabriqués avec des colles non-allergisantes.

Les systèmes d’évaluation de la construction verte sont populaires. Le bois est un matériel naturel et renouvelable et c’est le meilleur selon la construction verte. Il satisfait aux normes. Et il est le meilleur de tous les points de vue par rapport aux autres matériaux. Le Thuya réduit la consommation en énergie, minimise les pollutions externe et interne. Enfin, le bois est le seul matériau qui vient d’une ressource durable. C’est un choix naturel pour la construction des maisons et des bâtiments qui respectent l’environnement.

Si vous voulez d’autres informations :

Nouvelles sur la construction verte
www.buildinggreen.com

Le Conseil du Bois Canadien
www.cwc.ca

Système d’Évaluation de la Construction Verte LEED™ (Leadership in Energy and Environmental Design / Leadership en Conception Énergétique et Environnementale
www.usgbc.or