Préparations de finition en extérieur

Préparation

Préparer des applications de thuya en extérieur

L’état de la surface du bois auquel on compte appliquer la finition peut affecter la performance et donc la durée de vie de la finition de façon non négligeable. Les procédures suivantes devraient s’avérer utiles :

Le nouveau bois

IMG_8639

Pour le thuya lisse et débité sur faux quartier, une petite préparation de surface peut être désirable. Sur du bois débité sur faux quartier, la surface devrait être poncée au sable avec du papier de verre de grain 50 à 60. Cette procédure augmentera beaucoup la performance des enduits mais laissera quand même une finition lisse. La préparation de surface n’est pas nécessaire pour le thuya texturé.

Le nouveau bois exposé aux intempéries

Le nouveau bois qui a été exposé aux éléments plus de 2 semaines risque d’avoir une surface détériorée impossible à peindre. On recommande de préparer la surface en la ponçant, en la brossant et en la lavant avant d’y passer la finition.

Les finitions à la peinture

Il faut retirer les finitions à la peinture si la vieille surface est gravement pelée, cloquée ou si des fendillements à grain transversal se sont produits à cause d’une accumulation excessive de peinture. Le retrait de la finition filmogène est aussi nécessaire si on compte appliquer une teinture pénétrante ou une finition hydrofuge sur une surface déjà peinte ou teinte en couleur unie. Notez bien que passer d’une finition filmogène à une finition pénétrante donne parfois des résultats non satisfaisants parce que la peinture résiduelle contrarie l’absorption.

On peut retirer les finitions en ponçant, par sablage humide, à l’eau pressurisée, avec des décapants à peinture chauffés à l’électricité et avec des produits chimiques. Bien qu’ils soient rapides et simples, le sablage et l’eau pressurisée ne sont recommandés que si l’on évite d’endommager la surface du bois avec une prudence extrême. Si l’ancienne peinture est à base de plomb, il faut prendre des précautions pour protéger l’ouvrier.

Les finitions exposées aux éléments et à protection hydrofuge

Il faudrait nettoyer les finitions exposées aux éléments et à protection hydrofuge avec une brosse en soie souple sans métal pour retirer les fibres volantes et la saleté. Si la surface est souillée, on pourra la récurer avec une solution détergente douce. S’il y a de la moisissure, il faut la contrôler. La surface devrait être rincée à fond et on devrait la laisser sécher complètement avant d’y appliquer une nouvelle finition.

Attention : Ne mélangez jamais de l’eau de Javel à du détergent qui contient de l’ammoniaque car les fumées qui se dégageraient pourraient être nocives ou mortelles.

Les teintures pénétrantes exposées aux éléments

Les teintures pénétrantes exposées aux éléments que l’on applique aux surfaces sans moisissure sont assez faciles à revernir. Il ne faut pas trop gratter ou poncer. On pourra utiliser une brosse en soie raide et sans métal pour retirer les saletés de surface, la poussière et les fibres de bois volantes avant d’appliquer la teinture.

La vérité sur « la Glaçure du Moulin »

Le thuya géant est classé parmi les espèces de bois durable, aux dimensions stables et adapté à une grande variété d’enduits et de finitions. Ce sont ces caractéristiques qui rendent le thuya géant adapté à l’utilisation en extérieur pour de nombres applications à l’air libre.

Des études sur le terrain et des recherches ont prouvé que le thuya géant était un excellent substrat pour les enduits et les finitions. Quand on compare le thuya géant à d’autres espèces de bois, le thuya géant est le meilleur.

Les mauvaises pratiques sur les chantiers de construction, en conception architecturale et les installations non-adaptées ont toutes un impact négatif sur la performance du thuya géant et des enduits qu’on y applique.

Beaucoup de personnes mal informées ont attribué des échecs d’application d’enduit sur du thuya géant à « la Glaçure du Moulin ». Elles déclarent qu’un vernis ressemblant une glaçure d’extracteurs, de résines et de sève se développera à la surface du bois pendant le processus de rabotage et empêchera l’adhésion de l’enduit.

Le thuya géant ne contient aucune sève ni résine susceptibles de migrer vers la surface. Le thuya géant contient bien des extracteurs qui le rendent résistant aux insectes et à la décomposition mais ils ne ressemblent en rien à la résine ou à la sève. Si le thuya géant chauffait pendant le processus de rabotage, la surface montrerait des marques de brûlure. Les chercheurs du Laboratoire des Produits Forestiers des États-Unis n’ont pas réussi à reconstituer les problèmes de peinture en « glaçant » la surface.

La situation typique où une entreprise de vente d’enduit dit que la glaçure du moulin est la cause des problèmes d’application d’enduit sur le revêtement en thuya géant est la suivante :

  • Pas de couche d’apprêt
  • Une couche de teinture de couleur unie
  • Utilisation d’un pulvérisateur
  • Le revêtement est laissé exposé aux éléments pendant 4 semaines ou plus
  • Pas de papier de construction
  • La maison a un petit surplomb ou aucun
  • Le revêtement a été livré et stocké par terre sans protection et il y a pris l’humidité
  • Le revêtement n’a pas été préparé sur la face arrière
  • La peinture produit des cloques pleines d’eau

On a prouvé que les surfaces texturées retenaient mieux les enduits que les surfaces lisses. Si la face lisse du thuya géant est la face aplanie et la face exposée, un ponçage léger améliorera la performance de toutes les finitions.