Techniques de finition en extérieur

Conseils d’application

Appliquer une finition au mobilier extérieur en thuya géant

Fenlon House clear cedar siding front entranceLa manière dont on applique une finition à du thuya est aussi importante pour la durée de vie et les bonnes performances du bois que la combinaison finition-substrat que l’on choisit pour ce travail. On peut appliquer les finitions avec une brosse, un rouleau, un pulvérisateur ou par trempage. La technique d’application, la qualité et la quantité de finition que l’on applique, l’état de surface du substrat et les conditions météorologiques au moment de l’application peuvent exercer une influence non négligeable sur la durée de vie de la finition. Les consignes d’application suggérées ici devraient être suivies de concert avec les instructions du fabricant concernant le produit.

Les peintures

Les peintures de tous les types comme acrylique / vinyle, acrylique modifié et les couches finales à base d’huile conviennent toutes au thuya mais les résultats des tests montrent que les formules 100 % acrylique de bonne qualité sont les meilleures. Pour que votre peinture dure le plus longtemps possible, prenez les mesures suivantes :

  1. Sur le thuya nu, nouveau ou restauré, appliquez une seule couche de protection hydrofuge (1 % de cire ou moins par volume et contenu). Laissez sécher pendant le temps recommandé par le fabricant. Si le bois a été traité par trempage, il faudra peut-être le laisser sécher plus longtemps. Ne peignez pas avant évaporation du dissolvant présent dans la protection hydrofuge parce que, dans ce cas, la peinture pourrait mettre longtemps à sécher, se décolorer ou sécher en formant une surface rugueuse.
  2. Appliquez dès que possible un apprêt anti-taches de bonne qualité après séchage de l’hydrofuge. La couche d’apprêt est très importante parce qu’elle forme une base pour toutes les couches de peinture qui suivront et parce qu’il faudrait en appliquer une, que la couche du dessus soit à base d’huile ou à base de latex. Il faudrait respecter les doses d’application recommandées par le fabricant.
  3. Appliquez la couche finale sur l’apprêt. S’il faut appliquer deux couches finales, laissez sécher la première pendant la durée recommandée par le fabricant avant d’appliquer la seconde. Par temps froid ou humide, laissez s’écouler plus de temps entre les couches.

Les protections hydrofuges

Les protections hydrofuges ne devraient s’utiliser que sur le thuya nu récemment fabriqué, sur le thuya nu restauré ou sur du thuya qui a été traité avec le même type de produit. L’application de la protection par brosse, coussinet ou rouleau est tout aussi efficace si on lui ajoute ensuite un re-brossage minutieux. Quand on traite le thuya après que le bâtiment a été terminé, il faudrait appliquer une grande quantité de solution à tous les joints de recouvrement et à tous les joints d’about, à tous les bords et à toutes les extrémités des planches. Il faut aussi traiter les autres zones qui risquent de souffrir de pénétration de l’humidité, comme le dessous des portes et les châssis de fenêtres.

Quand on l’utilise comme finition naturelle, la durée de vie d’un hydrofuge n’est que d’une ou deux années en fonction du bois et de l’exposition. En général, les traitements sur surface texturée durent plus longtemps que ceux que l’on effectue sur surface lisse. Le traitement par trempage avant installation ou un traitement répété à la brosse jusqu’au glaçage prolongera la durée de vie de la finition. Plus le bois absorbe de finition, plus elle aura une durée de vie longue. Si une protection hydrofuge est utilisée comme prétraitement avant de peindre, n’appliquez qu’une seule couche et faites attention à éviter une accumulation excessive.

Les teintures pénétrantes semi-transparentes à base d’huile

Midvale Courtyard House Knotty Cedar Siding Vous pouvez appliquer des teintures semi-transparentes avec une brosse, un pulvérisateur, un coussinet ou un rouleau. En général, le brossage permet d’obtenir la meilleure pénétration et les meilleures performances. L’application par pulvérisation ou par rouleau suivie par un re-brossage est aussi une méthode d’application acceptable. Les teintures à base d’huile sont en général fines et coulantes, ce qui fait que l’application peut être salissante. On peut empêcher l’apparition des marques de chevauchement en teignant des longueurs continues. Cette méthode empêche que le bord avant de la zone teinte ne sèche avant que l’on n’atteigne un point d’arrêt logique. Il vaut mieux travailler à l’ombre parce que le séchage y sera plus lent. La teinture qui a été appliquée par pulvérisation, sans re-brossage, risque d’afficher des taches en vieillissant au contact des éléments.

Deux couches de teinture pénétrante à base d’huile sur du thuya géant texturé fourniront une durée de vie plus longue qu’une seule couche mais seulement si le bois accepte la seconde couche. Pendant l’application, remuez bien la teinture pour empêcher le tassement et le changement de couleur. Évitez de mélanger des marques différentes ou des lots différents de teinture.

Les teintures semi-transparentes au latex ne pénètrent pas la surface du bois mais elles sont faciles à appliquer et moins susceptibles de former des marques de chevauchement. Ces teintures forment une pellicule et risquent de durer moins longtemps que les teintures à base d’huile.

Les teintures à couleur unie

On peut les appliquer au thuya géant avec une brosse, un rouleau ou un coussinet. En général, il vaut mieux utiliser la brosse. Ces teintures ont les mêmes performances et s’appliquent comme de la peinture. Une couche de teinture à couleur unie ne suffit que tout juste sur du nouveau bois. Une couche d’apprêt avec une couche finale fournira toujours une meilleure protection au bois tout en lui assurant une plus longue durée de vie. On peut obtenir une performance optimale si on passe de l’apprêt sur le bois puis qu’on lui passe deux couches de teinture. Les couches finales de teinture à couleur unie à l’acrylique et au latex sont en général supérieures à toutes les autres, surtout quand on en applique deux couches sur une couche d’apprêt.
A la différence de la peinture, la teinture à couleur unie peut laisser des marques de chevauchement. Pour empêcher leur apparition, suivez les procédures proposées pour les teintures semi-transparentes pénétrantes.

Les finitions opaques

La peinture

Painted Board and Batten Cedar SidingLa peinture apporte la plus grande protection de surface contre le vieillissement et l’humidification par l’eau tout en fournissant de la couleur et en cachant certaines des caractéristiques du bois. Bien que la peinture puisse réduire l’absorption de l’eau par le bois, la peinture en elle-même n’est pas un agent protecteur.
Les apprêts à base d’huile à l’alkyde offrent habituellement la meilleure protection contre la décoloration par les extracteurs solubles dans l’eau. La peinture au latex, surtout les formules 100 % acrylique, restent plus flexibles en vieillissant et supportent mieux les changements de dimension lors de l’extension et du rétrécissement du bois.

Les teintures à couleur unie

Les teintures à couleur unie sont des finitions opaques qui ont moins de solides que la peinture. Elles sont disponibles dans une grande gamme de couleurs. Elles obscurcissent la vraie couleur du bois mais permettent la conservation d’une partie des caractéristiques et de la texture naturelles du thuya. Ces finitions sont non-pénétrantes et, comme les peintures, elles forment une pellicule.
Il faudrait d’abord appliquer un apprêt anti-taches suivi par une couche finale d’acrylique 100 % à base de latex.

Les finitions naturelles

Les hydrofuges

Outdoor Modern House With Family Cedar Siding Les hydrofuges et les protections hydrofuges peuvent s’appliquer au thuya que l’on utilise au-dessus du sol. Ces formules réduisent l’absorption de l’eau à court terme. L’ajout d’un fongicide qui inhibe la croissance des champignons de la moisissure et de la décomposition augmentera encore plus la durée de vie du bois.

Une protection hydrofuge à basse teneur en cire appliquée à du thuya récemment fabriqué comme prétraitement à couche unique avant de peindre peut aider à réduire la décoloration provoquée par l’exsudation des extracteurs solubles dans l’eau.

Les teintures semi-transparentes

Les teintures semi-transparentes peuvent être à base de latex ou à base d’huile. Comme la teinture a une teneur basse en solides, sa nature semi-transparente ne bloque pas tous les rayons ultraviolets et certains de ces rayons atteindront la surface du bois. Les teintures au latex ne pénètrent pas la surface et durent moins longtemps.

Attention

Les finitions transparentes, non-flexibles et qui forment une pellicule comme la laque, la gomme-laque, l’uréthane et le vernis ne sont pas recommandées pour une utilisation extérieure sur le thuya géant. Les rayons ultraviolets peuvent pénétrer la pellicule transparente et endommager le bois. Indépendamment du nombre de couches, la finition finira par devenir cassante, la pellicule d’enduit se fendra et la finition cessera de fonctionner.

La décoloration

La décoloration du thuya

Le thuya a la réputation bien méritée d’être un bois qui prend et conserve une gamme de finitions pendant des périodes prolongées. Néanmoins, la durée de vie normale d’une finition sera raccourcie par la dégradation et la décoloration. Les causes de la dégradation sont nombreuses et ont été décrites dans les pages précédentes.

Bien que les causes de la décoloration ne soient pas en elles-mêmes un manquement total de la finition, il faut souvent les traiter.

La saleté

La saleté est la cause de décoloration la plus inoffensive et, en général, elle n’est pas problématique. Un nettoyage périodique avec une solution détergente douce sans phosphates restaure en général la finition de surface.

La moisissure

La moisissure correspond aussi bien au champignon et aux taches qu’il produit sur la finition et sur le bois. La moisissure est une cause courante de décoloration de peinture, des teintures à couleur unie et des finitions naturelles. Si on repasse de la teinture, cela ne résout pas le problème de moisissure. Quand il est temps de passer une autre couche de teinture, nettoyez la moisissure avec un nettoyant anti-moisissure du commerce puis repassez une couche d’enduit qui contient un produit anti-moisissure efficace.

L’exsudation des extracteurs

La décoloration due à l’exsudation des extracteurs est habituellement provoquée par l’humidité. Pour arrêter la propagation des taches causées par l’exsudation des extracteurs, il faut éliminer la source de l’humidité. Souvent, les taches modérées partent avec la pluie en quelques semaines. Dans les zones protégées d’un bâtiment où les taches persistent, elles risquent de s’assombrir avec le temps et de devenir plus difficiles à enlever. Si le nettoyage avec une solution détergente douce ne fonctionne pas, un nettoyant du commerce sera peut-être plus efficace.

Les taches de fer

Des taches de fer peuvent apparaître sous deux formes : une décoloration brun rougeâtre causée par de la rouille et une décoloration bleue-noire causée par la réaction du fer des vis et d’autres objets en métal lors de leur rencontre avec des extracteurs venant du thuya géant. Pour empêcher l’apparition de ces taches, quand vous enfoncez des vis dans du thuya, n’utilisez que des vis en aluminium ou en acier inoxydable galvanisé à chaud.

Les taches d’eau

Elles apparaissent souvent en même temps que l’exsudation des extracteurs et que la croissance de moisissure. Ces taches peuvent être difficiles à éliminer. Parfois, frotter le bois avec une solution à l’acide oxalique dilué s’avère efficace.
Attention : Maniez la solution à l’acide oxalique avec prudence car elle peut être nocive.

Le farinage

Le farinage est une propriété de la peinture, pas du thuya. Il se produit lorsque la pellicule de la peinture s’use sous l’assaut des intempéries ou se détériore en relâchant des particules de pigments qui recouvrent la surface de la peinture de ce qui ressemble à une poudre fine. Le farinage provoque souvent la décoloration des peintures teintées ou colorées.

La finition en usine

Les finitions extérieures pour le revêtement et les décorations : Finition / Apprêt en usine

Pour obtenir une performance optimale, la WRCLA recommande de passer de l’apprêt ou de la finition sur le thuya géant avant de le livrer au chantier. Comme son nom l’indique, la finition en usine s’effectue dans un cadre industriel où un processus mécanique passe un enduit aux six faces de chaque planche. Les planches enduites sont alors séchées avant d’être expédiées au chantier. Il faudrait que le revêtement et les décorations apprêtés que l’on livre à un chantier restent secs et propres avant l’installation. Toutes les coupures qui se sont produites en cours de traitement devraient être rebouchées avec un apprêt avant que les planches ne soient installées. Les couches finales devraient être passées aussi vite que possible car la plupart des apprêts ne sont pas prévus pour être exposés au vieillissement naturel par exposition aux éléments pendant plus de 90 jours.
La finition en usine est similaire au processus ci-dessus mais elle permet de passer une ou deux couches finales de peinture acrylique au latex, de teintures solides ou de teintures naturelles par lots et avec les couleurs choisies par le constructeur / le propriétaire de la maison. Il est important de ne pas enfoncer les vis trop profond pendant l’installation de revêtement reverni à l’usine car cela endommagerait le bois et l’enduit avoisinants. Si cela se produit, il faut immédiatement y remédier en bouchant le trou avec du mastic pour bois de catégorie extérieure spécifiquement conçu pour cette tâche.
Retouchez toutes les réparations ou les coupures opérées en cours de traitement en faisant attention à ne pas étaler la couche finale. S’il est bien effectué, le passage d’apprêt / de finition en usine fournit ce qui suit :

  • l’application d’une couche uniforme à la couverture recommandée de l’apprêt / la teinture sur les six surfaces de chaque pièce (face, arrière, bordures et extrémités)
  • un environnement contrôlé qui permet un traitement approprié de la finition
  • le bois avec un enduit qui le protège contre l’exposition à la lumière du soleil (la dégradation par les ultraviolets) et contre une contamination de surface par la moisissure et la saleté
  • une élimination des marques de chevauchement, des rayures et des retassures après installation
  • la possibilité d’installer des produits à n’importe quel moment de l’année
  • un produit souvent accompagné d’une garantie enduit